Rechercher

La Pâque la plus lumineuse

Homélie pour le dimanche de Pâques


C’était en 2006. J’étais en mon pays, la Corée du sud. Au tout début de l’année, j’ai été nommé à la maison des postulants à Seoul comme un accompagnateur pour les postulants. Or, cette année-là, pour la première fois, on a accueilli un frère muet qui s’appelle Basile pour son postulat chez les Franciscains. Bien entendu, c’était une décision très courageuse avec beaucoup de défi, non pas seulement pour lui, mais aussi pour la communauté. Basile a enfin commencé son postulat avec une dizaine de postulants ainsi que moi-même.

Dans ce contexte, j’ai eu la chance pour la première fois de ma vie de vivre avec un frère muet, Basile, pendant six mois. Même si j’étais très occupé à cause de mes études et mes tâches pour les postulants, j’ai pris soin de Basile un peu plus que les autres à cause de son handicap auditif. Au fur et la mesure que le temps passait, j’ai remarqué par hasard une chose intéressante chez Basile. C’est sa super-sensibilité pour l’image ou pour la vision. Basile n’était pas capable de voir une image agressive ou une couleur foncée. Je me suis rendu compte que à cause de son handicap de muet, il a naturellement et fortement développé une grande sensibilité de sa vision.

Nous reconnaissons que cette année présente en confinement est bien spéciale en lien avec Pâques. Il n’y a pas eu de rassemblements de la semaine Sainte et de Pâques, chose que nous n’avons jamais vécue. Il n’y a eu ni la Dernière cène, ni la chorale, ni la cérémonie et ni la vigile pascale à nos yeux. Cela n’était pas imaginable autrefois chez nous. Mais, c’est la réalité que nous avons du accepter en nous y adaptant. En passant à cette semaine sans précédent, j’ai pensé à Basile. Il m’a appris que si une fonction était bloquée, une autre fonction serait dynamisée. Comme nous vivons ici et maintenant, cette Pâque est une Pâque bloquée à l’activité extérieure. En revanche, nous voyons ici et maintenant qu’une autre fonction est en train de s’activer et d’ouvrir, non pas à nos yeux mais, nos cœurs profonds. Cette année, Jésus est ressuscité dans nos cœurs profonds, pas dans les cérémonies visibles.

C’est vrai que nous avons besoin de liturgie visible pour célébrer la Pâque. Mais, notre Père pour cette année nous invite spécialement à aller rencontrer Jésus ressuscité dans nos cœurs au lieu d’aller le rencontrer dans l’activité extérieure. Il y aurait là une grande intention de notre Père ou un secret mystérieux de Jésus ressuscité pour que nous puissions expérimenter plus clairement le vrai de vrai de la résurrection de Jésus dans ce confinement. Entrons ensemble dans le mystère silencieux de la résurrection du Christ. Grâce à ce confinement, la Pâque de cette année pourrait être une Pâque inoubliable beaucoup plus lumineuse que les autres Pâques. J’en suis sûr.


Frère Paul, OFM

0 vue

©2020 par Prier en Carême en Mauricie. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now